A la une

France : bientôt les patients grabataires pourront bénéficier d’aide à mourir sous « conditions strictes » 

today11 mars 2024

Arrière-plan
Le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’un projet de loi ouvrant une « aide à mourir » sous « conditions strictes » va être présenté en avril en Conseil des ministres, pour une première lecture en mai à l’Assemblée nationale. Il l’a dit dimanche 10 mars 2024 dans un entretien accordé à La Croix et Libération.

Qui peuvent demander de l’aide afin de mourir ? Le chef de l’État a notifié que les patients majeurs, « capables d’un discernement plein et entier » et soufrant d’une « maladie incurable » avec « pronostic vital engagé à court ou moyen terme » et subissant des souffrances ne pouvant être soulagées, pourront. Les mineurs et les patients atteints de maladies psychiatriques ou neurodégénératives qui altèrent le discernement, comme Alzheimer ne sont pas concernés par cette réforme.

 

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%