A la une

Togo: quand breakdance et environnement font bon ménage

today1 février 2024

Au Togo, les pas de danse peuvent jouer un rôle important dans l’assainissement urbain. C’est en tout cas l’approche de la Fédération togolaise de danse sportive (FTDS) qui a lancé le projet « Territoires réunis par l’action citoyenne pour l’environnement via le sport (Traces) ». Objectif : sensibiliser les populations de trois communes à la collecte et au recyclage des déchets solides à travers des ballets et chorégraphies.

Au cours des trois prochains mois, les danseurs de breakdance togolais vont donc parcourir l’ensemble du District autonome du Grand Lomé avec, à l’appui, la distribution du matériel de nettoyage (balais, poubelles) aux écoles et aux agents municipaux. Pour rappel, Lomé génère 350 000 tonnes de déchets ménagers par an, dont la plupart finissent au milieu des plages et atteignent les profondeurs de l’océan.

La cérémonie de lancement du projet a été marquée par des prestations de breakdance, des b-boys et la remise symbolique de matériels d’assainissements au Lycée d’Agoè Nyivé, composé de brouettes, de paniers, de poubelles, de pelles, de balais, de râteaux, de houes et bien d’autres outils.

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%