Reportage

Bénin / 4ieme édition des journées scientifiques de gynécologie et d’obstétrique : 3 jours de réflexions pour une réduction de la mortalité maternelle

today15 septembre 2023

Arrière-plan

Le Collège National des Gynécologues Obstétriciens du Bénin (CNGOB) tient depuis ce jeudi 14 septembre, au palais des congrès de Cotonou, la 4ieme édition des journées scientifiques de gynécologie et d’obstétrique. Trouver des solutions innovantes pour le recul de la mortalité maternelle est l’objectif principal de ces assises. Pour ce faire, pendant trois jours, les travaux de ce congrès vont se pencher sur la santé maternelle et périnatale, de même que les cancers gynécologiques et mammaires. C’est Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé et président du Collège National des Gynécologues Obstétriciens du Bénin, qui a lancé les travaux de ces journées scientifiques. Il a rappelé que malgré les efforts du gouvernement, les chiffres relatifs à la mortalité maternelle et néonatale restent encore alarmants selon la dernière enquête démographique de 2018. Benjamin Hounkpatin qu’on écoute.

  • cover play_arrow

    Bénin / 4ieme édition des journées scientifiques de gynécologie et d’obstétrique : 3 jours de réflexions pour une réduction de la mortalité maternelle Radio Afrique Santé

Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé du Bénin

On ne peut parler d’autonomisation de la femme sans la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. La ministre des affaires sociales et de la micro finance est rassurée que ces assises vont contribuer à l’amélioration de la santé des femmes et donc, par ricochet, au recul de la mortalité maternel et néonatale. Véronique Tognifodé Mèwanou.

  • cover play_arrow

    Bénin / 4ieme édition des journées scientifiques de gynécologie et d’obstétrique : 3 jours de réflexions pour une réduction de la mortalité maternelle Radio Afrique Santé

Véronique Tognifodé Mèwanou, ministre des affaires sociales et de la micro finance 

Le Représentant résident par intérim de l’OMS au Bénin, quant à lui, a salué les efforts du gouvernement pour l’atteinte de la couverture sanitaire universelle au Bénin. Il a ensuite fait un bilan des causes de mortalité maternelle évitable. Jean Kouamé Konan

  • cover play_arrow

    Bénin / 4ieme édition des journées scientifiques de gynécologie et d’obstétrique : 3 jours de réflexions pour une réduction de la mortalité maternelle Radio Afrique Santé

Réduire sensiblement les disparités et inégalités observées dans la fourniture des services en gynécologie obstétrique pour le bien-être socio-sanitaire des populations en République du Bénin, telle est la mission que s’est assignée le Collège National des Gynécologues Obstétriciens du Bénin.

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%