Reportage

Journée mondiale du paludisme 2023: l’Institut Science Sud sensibilise la population contre cette maladie toujours redoutable et mortelle

today25 avril 2023

Arrière-plan

Ce mardi 25 avril est la Journée mondiale du paludisme. C’est une journée au cours de laquelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires sensibilisent le public à la lutte collective pour un monde exempt de paludisme. Thème retenu cette année :« Il est temps de parvenir à zéro cas de paludisme : investir, innover, mettre en œuvre ».

 

On recense plus de 240 millions de cas de paludisme chaque année, et cette maladie redoutable tue plus de 400 000 personnes dans 60 pays différents. Conscient que la lutte contre le paludisme est l’affaire de tous, l’Institut Science Sud en partenariat avec le Conseil Départemental de la Mairie des Jeunes de l’Atlantique (AMJB), a organisé du 17 au 21 avril 2023 une tournée de sensibilisation dans plusieurs villages et arrondissements de l’Atlantique. Moubarakou Liadi, président de l’Institut Science Sud nous dit d’où est partie cette initiative dénommée « semaine de lutte contre le paludisme ».

  • cover play_arrow

    Journée mondiale du paludisme 2023: l’Institut Science Sud sensibilise la population contre cette maladie toujours redoutable et mortelle Radio Afrique Santé

Cette année, l’OMS insiste sur l’importance cruciale d’atteindre les populations marginalisées grâce aux outils et aux stratégies dont on dispose actuellement. C’est dans cette optique que l’Institut Science Sud est allé hors de Cotonou pour sensibiliser les populations ayant souvent des croyances erronées sur le paludisme. « Nous voulons avoir une population informée » déclare Moubarakou Liadi président de l’institut Science Sud.

  • cover play_arrow

    Journée mondiale du paludisme 2023: l’Institut Science Sud sensibilise la population contre cette maladie toujours redoutable et mortelle Radio Afrique Santé

Pour rappel, le paludisme est une infection grave propagée par les moustiques, qui peut entraîner la mort si elle n’est pas diagnostiquée et traitée rapidement. Il est donc recommandé de se rendre dans un centre de santé dès l’apparition des premiers symptômes du paludisme à savoir : la fièvre, les maux de tête les frissons et une sensation de fatigue.

Erwane OLIYIDE

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%