Capsule

15 ans de réclusion criminelle pour un homme.

today9 décembre 2022

Arrière-plan

C’est le verdict du tribunal d’Abomey-Calavi ce mardi 07 Décembre dans une affaire d’avortement clandestin suivi de mort et d’exercice illégal de la médecine. Selon le récit des faits, l’accusé s’est auto-proclamé médecin.

Sur le consentement de la femme, il lui aurait fait administrer une potion ce qui lui aurait causé des douleurs dans le ventre. La victime a caché la cause de son malaise à sa famille pendant des jours. C’est une fois agonisant que la femme a confié à sa mère ce qui s’est passé. Elle a par la suite rendu l’âme. Le mis en cause est condamné et un mandat d’arrêt est décerné contre lui. Car, il est en fuite depuis le 13 juin 2018. En effet, déjà arrêté et inculpé d’avortement clandestin suivi de mort et d’exercice illégal de la médecine, l’accusé avait été placé sous mandat de dépôt le 20 Décembre 2016. Mais depuis sa remise en liberté provisoire en 2018, il est devenu introuvable.

 

 

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%