Reportage

Sevrage précoce du bébé : un risque d’entrave à la croissance et au quotient intellectuel de l’enfant.

today22 novembre 2022

Arrière-plan

Au cours de la première année de la vie, le bébé subit un événement d’une portée considérable sur le plan nutritionnel : le début du sevrage. Il passe, en effet, d’une alimentation exclusivement au lait maternel à une alimentation lactée et diversifiée.

Ce changement alimentaire devrait respecter un certain nombre d’étapes et de principes. D’où l’éducation nutritionnelle des mères. Eugenie Noua Adjibotcha, sage-femme d’Etat à la retraite, donne un exemple de pratique des mères qui constitue un risque d’entrave à la croissance de l’enfant. On l’écoute.

  • cover play_arrow

    Sevrage précoce du bébé : un risque d’entrave à la croissance et au quotient intellectuel de l’enfant. Radio Afrique Santé

Le sevrage précoce n’est pas sans répercussion sur le nourrisson. Les enfants victimes de cela présente non seulement un retard staturo-pondéral mais aussi intellectuel. Témoignage de Eugenie Noua Adjibotcha, sage-femme d’Etat à la retraite, au micro de Erwane Oliyidé.

  • cover play_arrow

    Sevrage précoce du bébé : un risque d’entrave à la croissance et au quotient intellectuel de l’enfant. Radio Afrique Santé

Plusieurs enquêtes effectuées par l’OMS ont révélé que dans la plupart des pays en voie de développement, le taux de mortalité parmi le groupe d’âge d’un à quatre ans est supérieur à celui des pays développés. C’est une situation qui augmente la vulnérabilité des nourrissons aux infections et à la malnutrition.

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%