Capsule

MALI : Le neuropaludisme prend de l’ampleur.

today21 novembre 2022

Arrière-plan

Le neuro-paludisme, connu aussi sous le nom de paludisme cérébral (PC), fait des ravages au Mali.  C’est une forme mortelle du paludisme à Plasmodium falciparum. Il se manifeste par une forte fièvre, des convulsions suivies d’un coma. Et cette forme de la maladie « méconnue par bon nombre de patients » est en « recrudescence au Mali », estime le docteur Drissa Goïta, spécialiste des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital mère-enfant « Le Luxembourg » de Bamako. Là où le bât blesse est que plusieurs Maliens qui souffrent de cette forme grave du paludisme pensent, qu’elles ont été ensorcelées ou victimes des mauvais esprits.  Selon des données du World Malaria Report de l’OMS, le paludisme cérébral tue chaque année jusqu’à 100.000 enfants de moins de cinq ans. Si le neuro-paludisme tue 30 à 50 % des cas, c’est aussi parce que les malades se rendent souvent à l’hôpital trop tardivement.

Écrit par: Chris GUEZO

Rate it

Article précédent

Reportage

Orthoprothésiste : une seconde chance pour des personnes amputées

Le saviez-vous, grâce aux spécialistes orthopédiques disponibles dans les hôpitaux, un unijambiste peut marcher ou permettre à une personne privée de bras d’écrire. Ils utilisent des prothèses pour un membre absent ou amputé et des orthèses pour suppléant d’une déficience osseuse. C’est qui un orthoprothésiste ? et quel est son rôle auprès des patients. Arsène TCHEGNON orthoprothésiste au Centre Hospitalier Universitaire du Départemental du Borgou explique. Arsène TCHEGNON orthoprothésiste au CHUD/Borgou, […]

today21 novembre 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%