Reportage

Se traiter avec son urine en la buvant, est-ce thérapeutique ?

today15 novembre 2022 1

Arrière-plan

Encore appelée amaroli, l’urinothérapie est une pratique qui consiste à boire une partie de son urine dans l’optique de porter remède à certains maux. Les férus de cette pratique assignent à l’urine une vertu thérapeutique. L’urine qui découle de la filtration du sang par les reins et qui permet d’évacuer les déchets produits par l’organisme, se trouve être un remède. Le phénomène persiste dans nos sociétés et semble surprenant au vu de certains. Mais pour ceux qui s’adonnent à cette pratique, l’urinothérapie n’est rien d’étrange. Par contre elle est un moyen sûr et efficace de traitement de pathologies, d’affections et qui donne satisfaction. Quelques adeptes de l’urinothérapie  en parlent.

  • cover play_arrow

    Se traiter avec son urine en la buvant, est-ce thérapeutique ? Chris GUEZO

Les preuves scientifiques des bienfaits de l’urinothérapie sur la santé n’existent pas encore même si une certaine croyance en la pratique continue d’être observée. Certes les partisans du traitement par l’urine estiment trouver satisfaction en le pratiquant, mais la question qui se pose est de savoir s’il n’y a pas de risques liés à cette thérapie. Selon le médecin généraliste Patrice Monyè, l’urine est composée d’éléments nocifs au bien-être de l’organisme. Il déconseille l’urinothérapie puis évoque le danger encouru par ceux qui s’y adonnent. Dr Patrice Monyè sur des propos recueillis par Basile Hounnou.

  • cover play_arrow

    Se traiter avec son urine en la buvant, est-ce thérapeutique ? Chris GUEZO

Basile Hounnou

Écrit par: Chris GUEZO

Rate it

Article précédent

Reportage

Bénin : L’importance du contrôle de la limitation de vitesse expliquée par le porte-parole du gouvernement.

Nous sommes dans le dernier tournant de l’année.  Une période durant laquelle les cas d’accidents sont monnaie courante. Pour réduire les cas d’accident en cette fin d’année 2022, la police républicaine béninoise a déclenché depuis octobre dernier le contrôle de la limitation de vitesse sur nos axes routiers. En agglomération, la limite de la vitesse est à 50 km à l’heure. Sur les routes ordinaires, les conducteurs ne doivent pas […]

today15 novembre 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%