Capsule

Burundi : Des chirurgiens de districts outillés pour un traitement efficace des pathologies

today1 juillet 2022

Arrière-plan

Des Médecins généralistes, techniciens anesthésistes et infirmiers de bloc provenant de 25 hôpitaux de district du Burundi ont été formé sur les techniques d’une meilleure prise en charge en chirurgie pathologique. Ce renforcement de capacité en intervention chirurgicale qui a duré près de 06 mois, a été sanctionné par une attestation.

L’objectif est de fournir aux bénéficiaires les compétences en chirurgie de base. Ceci pour combler le déficit en termes d’équipes de chirurgie. Cette activité coordonnée par le ministère burundais de la santé publique et de la lutte contre le Sida, a connu une contribution de l’OMS.

Acquis et impacts de la formation

Cette formation a permis aux participants de s’armer en compétences chirurgicales de base, en compétences orthopédiques et traumatologiques. Ils ont également acquis des compétences urologiques, mais aussi des compétences gynéco-obstétricales de base. À l’issue de ce training, 75 lauréats ont passé avec succès des examens pratiques, cliniques et des examens écrits.

Notons qu’après cette formation, les activités de chirurgie ont sensiblement augmenté dans plusieurs hôpitaux de district. Les interventions chirurgicales sont passées dans certains hôpitaux de 39 % avant la formation à plus de 73 % un mois après la formation. Des constats satisfaisants en attendant un atelier de capitalisation des acquis de ladite formation, qui devrait se tenir en ce mois de juillet 2022.

Il faut dire que cette formation constitue l’un des 06 axes contenus dans un plan stratégique élaboré depuis juillet 2021. L’élaboration dudit plan avait obtenu l’appui, notamment des Associations des professionnels de santé et des Partenaires au Développement, réunis dans le Groupe Thématique Chirurgie de district de la composante santé (Twiteho Amagara) du .

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%