Capsule

RD Congo : 6 692 cas suspects de choléra depuis le début de l’année 2022

today30 juin 2022

Arrière-plan

La République Démocratique du Congo connait depuis le début de l’année 2022 une résurgence des épidémies de choléra. A la date du 27 juin 2022, 6 692 cas suspects de choléra ont été répertoriés dont 107 décès ont été rapportés dans 54 zones de santé appartenant à 11 provinces du pays. Ces statistiques consacrent une hausse notable du nombre de cas suspects et de décès dus à la maladie, par rapport à 2021. En effet, ce sont 3 681 cas suspects et 91 décès, qui ont été notifiés au cours de la même période en 2021, dans 67 zones de santé de 14 provinces.

D’après le Docteur Amédée Prosper Djiguimdé, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC, « le chemin vers l’élimination du choléra passe par une approche multisectorielle qui associe une réponse en matière d’eau, hygiène, assainissement (EHA) d’une part, l’adoption des comportements à moindre risque et le traitement de la maladie d’autre part ».

Une tendance haussière sur l’ensemble du continent

Le choléra reste l’une des principales menaces pour la santé publique au niveau de la sous-région Afrique. On note un total de 129 806 cas enregistrés en 2021 dont 4 005 décès touchant 12 pays africains (le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, l’Éthiopie, le Mali, le Mozambique, le Niger, le Nigéria, la RDC, l’Ouganda et le Togo).

Ces chiffres marquent une rupture avec la tendance à la baisse observée dans la région de l’Afrique. En fait, une réduction de 37% du nombre de cas et de 25% du nombre de décès, avait été noté en 2018 par rapport aux pics observés en 2017.

À ce jour, seuls 3 pays africains (RDC, Zambie et Zimbabwe) sur 47, ayant adopté un cadre régional pour aligner leurs efforts sur la feuille de route mondiale, ont validé un plan d’élimination à long terme. Dans le même temps, les résultats d’une évaluation de l’état de préparation des États membres, réalisée par 7 pays (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, République démocratique du Congo, Ghana, Kenya et Togo) en 2021, révèle que 15 pays sur 18 ont encore des capacités limitées pour détecter, se préparer et répondre aux épidémies de choléra.

Cécile HOUNDE

 

 

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%