Enquête

Corne de l’Afrique : l’Unicef alerte sur une imminente flambée des décès infantiles

today10 juin 2022

Arrière-plan

« Si le monde n’élargit pas son regard au-delà de la guerre en Ukraine et n’agit pas immédiatement, une explosion du nombre de décès infantiles est sur le point de se produire dans la Corne de l’Afrique ». Il s’agit là d’une déclaration faite par Rania Dagash, directrice régionale adjointe de l’Unicef pour l’Afrique orientale et australe. C’était lors d’une conférence de presse tenue au Palais des Nations à Genève, le 07 juin dernier.

Des chiffres alarmants

Située entre la mer Rouge et la mer d’Oman, la corne de l’Afrique est la péninsule du continent formée par l’Éthiopie, l’Érythrée, la Somalie et Djibouti. D’après les chiffres officiels, plus de 1,7 million d’enfants ont un besoin urgent de traitement contre la malnutrition aiguë sévère en Éthiopie, au Kenya et en Somalie. Au cours du premier trimestre 2022, ces trois pays ont enregistré un nombre élevé d’enfants souffrant de malnutrition sévère admis pour traitement.

Par rapport au premier trimestre 2021, les admissions ont augmenté de 27 % en Éthiopie, 48 % en Somalie, et 71 % au Kenya. La même source fait état de ce que 03 fois plus d’enfants sont déjà morts de malnutrition aiguë sévère accompagnée de complications médicales, cette année, par rapport à l’ensemble de l’année précédente, dans certaines zones de la Corne de l’Afrique.

Des pluies rares et la guerre en Ukraine comme terreaux fertiles

Cette région de l’Afrique de l’Est subit de plein fouet la sévère crise humanitaire qui sévit actuellement dans le monde. Au cours des deux dernières années, quatre saisons des pluies ont fait défaut dans cette région, tuant les cultures et le bétail et asséchant les sources d’eau. A en croire les prévisions, les prochaines pluies d’octobre à décembre risquent également d’être insuffisantes. Entre février et mai, le nombre de ménages ne disposant pas d’un accès fiable à une eau sûre et salubre a presque doublé, passant de 5,6 millions à 10,5 millions.  Une situation qui se retrouve aggravée par la guerre en Ukraine.

Plus de la moitié des habitants de la corne de l’Afrique vivent avec moins d’un dollar US par jour. Et dans un contexte marqué par la flambée des prix mondiaux des denrées alimentaires causée par la guerre en Ukraine, de nombreuses personnes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie n’ont plus les moyens de se procurer les denrées alimentaires de base.

Erwane V. OLIYIDE

Écrit par: Radio Afrique Santé

Rate it

0%